Fiche automatisée de cavité - Maison Lorraine de la Spéléologie
(http://maison-lorraine.ffspeleo.fr)

Retour au domaine spéléologique


gouffre de Fains
référence ISM : 55.186.15

Situation

Territoire communal : FAINS-LES-SOURCES (55)

  X     Y     Z   Développement Dénivellation
804 124 249 180 m60 m

Description de la cavité

Un orifice élargi artificiellement de 0,8 m de diamètre donne accès à la cavité. Un premier puits (P50 coupé de nombreux paliers et de deux étroitures verticales à -30 et -44 m, débouche dans une galerie horizontale. Ce puits creusé à la faveur d’une importante diaclase (sur laquelle se situent d’ailleurs les cavités n°11 à 16) a une section horizontale étroite et allongée. Les parois, très fissurées, se désagrègent très facilement, ce qui rend ce puits particulièrement pénible surtout en période de dégel le simple frottement d’une corde faisant tomber de nombreux morceaux de roche.
A la base du P50, à l’opposé de la galerie, une étroiture située à 2 m de haut dans la paroi du puits, livre passage à une petite salle (salle à manger) surmontée d’une cheminée impénétrable à son sommet.
De la base du puits il est possible de suivre la galerie dans sa partie aval sur environ 35 m. Elle se termine sur une sorte de trémie qu’il serait intéressant de désobstruer. Cette partie est sèche.
Vers l’amont, la galerie est assez facile sur quelques mètres puis se resserre. A 10 m du P50, elle passe au-dessus d’un puits de 10 m où tombent les éventuels ruissellements venant de l’amont. Ce puits assez vaste, dont le fond plat est occupé en permanence par une flaque d’eau, est la seule partie quelque peu active de la cavité. Les eaux s’y recueillent et semblent s’écouler par infiltration. Peux cheminées parallèles jouxtent ce puits.
En remontant plus avant la galerie amont, on rencontre une importante trémie qu’une étroiture permet de contourner ; ensuite une galerie basse mène jusqu’à un boyau étroit, coupé de flaques d’eau et si boueux qu’il est impossible de progresser très loin. En période très humide, un petit ruisseau s’écoule de ce boyau et en descendant la galerie amont va rejoindre le puits de 10 m.

DEVAUX F., "Inventaire Souterrain de la Meuse", in : "SPELEO L" n°8, mai 1976, p. 92-93

Topographie

Relevés effectués par : BOISSON D. et DEVAUX F., mars 1973
Téléchargez la topographie ici : fichier GIF de 47 Kio.

Bibliographie

"SPELEO L" n°1 (mai 1973), n°8 (mai 1976)



ATTENTION ! Ces documents et informations ne sont pas libres de droits !

Retour au domaine spéléologique